Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Les visites commentées du printemps 2021

Les contraintes sanitaires ne nous permettent pas, pour l'instant, d'organiser les Visites Commentées dans des conditions économiques acceptables. Les inscriptions, que ce soit en ligne, par mail ou par courrier, ne sont donc pas ouvertes. Nous vous tiendrons informés au fur et à mesure de l'évolution de la situation.

.

Procédure d'inscription

Le programme du printemps 2021 comporte quatre nouvelles visites et les 8 visites qui n'ont pas pu avoir lieu à l'automne. 

Dès que les conditions sanitaires le permettront, les dates de visites seront précisées. Les inscriptions se feront directement en ligne ou en envoyant la fiche de vœux par mail à visites.2auta@gmail.com ou par courrier à 2AUTA Visites commentées – 39 bis, rue de Marseille – 69007 Lyon. Vous trouverez la fiche de voeux dans le bulletin de janvier ou en téléchargeant le fichier ci-contre.

 

 

 

 

Déroulement des inscriptions : les inscriptions aux nouvelles visites seront ouvertes à tous. En revanche, les inscriptions aux 8 visites reportées seront réservées, pendant deux semaines, en priorité et "gratuitement", à ceux qui étaient inscrits à l’automne. Passé ce délai, ces VC seront ouvertes à tous.

Rappel : les inscriptions ne sont pas remboursées sauf si la visite est annulée par 2AUTA ou si, en cas de report, les nouvelles dates proposées ne conviennent pas.

Conditions d’inscription des invités (non-inscrits à 2AUTA) : supplément de 5€ par visite.

Pour vous inscrire, cliquez sur  l'agenda  au bas de cette page, à la date de la visite de votre choix, de février à mai, puis laissez-vous guider. 

  • Contacts : par courriel à visites.2auta@gmail.com par téléphone au 04 78 61 70 59 lors des permanences téléphoniques ou par courrier postal à l'adresse ci-dessus ( joindre une enveloppe timbrée si vous souhaitez une réponse écrite).

 

Et n'oubliez pas les concerts proposés par Piano à Lyon : le Trio Metral le 19 mars 2021 et David Fray le 7 avril (voir le détail dans le bulletin de septembre 2020).

Programme  

  • Rappel : l'heure du début de la visite (ou du départ du car) est toujours 15 mn après l'heure de rendez-vous.
  • Information : La consigne "être bien chaussé ... on marche !" est valable pour toutes les visites (excepté pour le Musée des Moulages).
  • Si vous souhaitez rédiger un compte-rendu pour une visite, envoyez-le à une des adresses susmentionnées, nous le recevrons avec plaisir. 

 

Les 4 nouvelles visites du printemps 2021  :

Les 8 visites de l'automne 2020 qui ont été reportées :

Les pionniers lyonnais  

le ...

  • Durée de la visite : 2h00 – Début de la visite : 14h
  • Groupe de 25 personnes – Participation aux frais : 10 €
  • R.V. 13h45 Place Bellecour, devant l'Office du Tourisme – Fin de la visite : Quai de Saône

Lyon, au 19ème et 20ème siècle, connut un essor à la fois technique, économique et religieux qui contribua à la placer sur la scène internationale dans de nombreux domaines. Ce fut l'âge des pionniers, des nouveaux aventuriers prêts à se lancer à l'assaut du monde.

Parmi eux, se trouve Antoine de Saint-Exupéry, pionnier avec Guillaumet et Mermoz des lignes Latécoère, puis de l'incroyable aventure de l'Aéropostale. Même si cet aviateur-écrivain se disait être lyonnais par hasard ! Il sera notre 1ère étape pour cette visite.

On reviendra ensuite au 19ème siècle avec 2 grands hommes d'affaires lyonnais, qui se connaissaient et se croisaient souvent :

  • Émile Guimet, infatigable voyageur qui s'intéressa le premier et développa une passion pour les religions d'Extrême-Orient.
  • Puis, Ulysse Pila, soyeux lyonnais et financier qui, le premier, perçut l'importance de placer Lyon sur la scène indochinoise.

Mais Lyon, ville d'affaires, rayonna sur le monde également au travers de ses missionnaires, telle Suzanne Aubert, dont la famille était proche de Pauline Jaricot et de « La Propagation de la Foi », qui partit un beau matin évangéliser les Maoris en Nouvelle-Zélande où elle fonda une congrégation encore très active aujourd'hui.

Une visite qui, de Bellecour aux Cordeliers, nous fera cheminer en Presqu'île pour finir vers les quais de Saône, au travers de destinées hors-normes !

Haut de page

Le quartier Perrache & l'ancienne prison St-Joseph

le 23 mars, les 2,15,21 et 26 avril

  • Durée de la visite : 1h45 - Début de la visite : 14h
  • Groupe de 20 personnes – Participation aux frais : 13 €
  • R.V. 13h45 - Place des archives, devant les Archives Municipales de Lyon.

Cette visite revient sur les 250 ans de l’histoire du quartier Perrache, des prémices de son aménagement en 1771 au Perrache du 19e siècle en passant par son activité carcérale et industrielle tout au long des 19 et 20e siècles. Une balade qui se veut thématique. La première partie de la visite sera consacrée à Antoine-Michel Perrache et son grand projet de redirection du confluent du Rhône et de la Saône vers le sud.

Ensuite, nous déambulerons jusque devant la nouvelle entrée de la gare Perrache pour parler de ce quartier aux 19e, 20e et 21e siècles, de la diversification de ses usages, de son titre de « derrière les voûtes » infréquentables, à celui d’espace prisé par les entreprises et les habitants. Nous reviendrons sur la période industrielle et carcérale du lieu et nous observerons ensemble les nouveaux aménagements du projet « Ouvrons Perrache ».

Après avoir pris toute la mesure de l’histoire du quartier, nous plongerons dans un espace représentatif de cette période sombre avec la découverte de l’ancienne prison Saint-Joseph. Construite en 1831 et de style néoclassique, nous reviendrons sur son histoire en tant que prison et examinerons sa réhabilitation exemplaire.

Haut de page

Trévoux

le 25 mars, les 6 et 29 avril

(en car) La capitale de la Dombes, … à pas contés :

  • Durée de la visite : 2h30 
  • Groupe de 50 personnes – Participation aux frais : 22 €
  • R.V. 12H45 - Place Bellecour, (Statue de St-Exupéry) – Départ du car à 13h00
  • Retour Lyon-Bellecour aux environs de 17h30

Riche d’une situation privilégiée en bord de Saône, Trévoux dévoile, à qui sait la découvrir, un passé prestigieux : celui de la capitale de l’ancienne Principauté de Dombes.

Au cours de cette visite, vous découvrirez :

  • - Le château fort (Tours : octogonale, ronde, en fer à cheval) construit au XIVe s. par les ; seigneurs de Thoire et Villars, la Porte de Villars et les fortifications).
  • - Le Parlement de Dombes, transféré de Lyon à Trévoux en 1696, aujourd'hui salle d'audience du Tribunal d'Instance.
  • - La vieille ville (Maison basse des Sires de Villars, actuellement siège de l'Office du Tourisme, la rue du Port, l'Hôpital Montpensier, l'Hôtel du Gouvernement de Dombes, etc.)
  • - Il vous sera expliqué l'histoire et les procédés de fabrication d’une filière en diamant dont Trévoux a été le grand centre de production mondiale (fin XIXe et début XXe s.). Il s’agit d’un outil composé d’un diamant percé en forme d’entonnoir utilisé pour le tréfilage des métaux précieux.

Haut de page

La cité internationale 

le ...

  • Durée de la visite : 2h00 - Début de la visite : 14h
  • Groupe de 25 personnes – Participation aux frais : 22 €
  • R.V. 13H45 devant le MAC (musée d'art contemporain), côté Parc de la Tête d'Or

Entre le Rhône et le parc de la Tête d’Or, découvrez un quartier étonnant où se mêle création contemporaine, nature et espaces professionnels.

L’architecte Renzo Piano a construit entre 1993 et 2006 un quartier contemporain, entre immeubles de bureaux, d’habitations et espaces de loisirs.
Du célèbre parc de la tête d’or et sa fameuse roseraie, jusqu’à l'amphithéâtre, impressionnante structure circulaire, déambulez 
au fil des rues couvertes et laissez-vous surprendre par les sculptures monumentales de l’artiste Xavier Veilhan.

Témoin de l’histoire du quartier, le musée d’art contemporain conserve l’ancienne façade du palais de la foire datant des années 30. A proximité, le cinéma et le casino complètent cette zone dédiée aux loisirs, à la culture et aux affaires.

Dans ce quartier à l’emplacement exceptionnel, venez découvrir la vision de l’architecte et ses étonnants immeubles orange habillés d’une structure de verre

Entrez en mode VIP, et découvrez ce lieu unique en Europe, au cœur de la Cité internationale accueillant plus de 300 événements par an. Le Centre de Congrès de Lyon offre 24 000 m², modulables répartis sur 3 amphithéâtres et 35 salles de réunions équipées, dans le ton Terra Cotta qui rappelle les influences historiques de l’Italie à Lyon !

Vous finirez par cette belle perspective sur la courbure du Rhône et sa passerelle de la paix.

Haut de page

Le musée des moulages                                     

 

le 18 mars et le 27 avril

  • Durée de la visite : 1h15/1h30
  • Groupe de 20 pers - Participation aux frais : 5 €
  • R.V. 13h45 devant le musée : 87 cours Gambetta - 69003 Lyon
  • Accès Métro D - arrêt Garibaldi - Bus C7, C11, C12.

Inauguré en 1899 au sein de l'université de Lyon, le Musée des Moulages est aujourd'hui installé dans un ancien local industriel du 3ième arrondissement. Initialement dévolu à l'enseignement de l'histoire de l'art et de l'archéologie, il est  également un lieu de médiation et de diffusion des savoirs ouvert sur la cité.

Son exceptionnelle collection rassemble près de 1600 moulages en plâtre, copies fidèles et grandeur nature de célèbres rondes-bosses, bas-reliefs et statuettes. Elle est le reflet de l'évolution de la sculpture occidentale depuis la Grèce archaïque jusqu'au XIXe siècle. Une sélection de 200 moulages est actuellement présentée le  long d'un parcours thématique.

Haut de page

Le château de Drée- (Visite en car)     

 

le 24 mars et le 27 avril

  • Durée de la visite (château + visite libre des jardins) : 1h30/2h00 
  • Groupe de 50 pers  Participation aux frais : 25 €
  • R.V. 11H30, Place Bellecour – sous la statue de St-Exupéry (côté Saône) - Départ du car à 11h45 - Début de la visite : 14h00
  • Retour à Lyon, vers 18H00

Le château de Drée témoigne avec éclat de l'art de vivre au siècle des Lumières. Construit au milieu du XVIIe siècle par le Gouverneur du Dauphiné, François de Bonne de Créquy, cette demeure de plaisance fut achevée par les marquis de Drée au XVIIIe siècle.  Elle est depuis 1995 la propriété de M. Ghislain Prouvost qui l'a entièrement restaurée et remeublée : une dizaine de pièces présentant la vie intérieure d'une grande demeure princière : chambres, salle à manger et salons sont décorés de manière luxueuse, notamment dans les styles Louis XV et Louis XVI.

Vous découvrirez toute l'intendance qui en améliorait le confort, vastes cuisines au « chauffage central » par le sol, et  la salle de bains équipée de plusieurs baignoires, faisant tout l'agrément de ce petit Versailles .

Le château est  entouré d'un parc de 10 ha aux belles fontaines, aux parures sculptées, d'une roseraie qui embaume et d'un récent jardin à la française au dessin parfait. Laissé à l'abandon durant des années , il a retrouvé tout son éclat grâce à la longue restauration entreprise par le propriétaire, M. Prouvost, le paysagiste Jean-Louis Moncorgé et aux 3 jardiniers qui veillent à son entretien. L'ensemble est d'une sublime harmonie.

Haut de Page

La pagode THIEN MINH   

les 16 et 30 mars , le 28 avril

  • Durée de la visite : 2h ou plus ...
  • Groupe de 25 pers. -  Participation aux frais : 4 €
  • R.V. au pied de la Pagode – 51 rue de Cuzieu - 69110 Ste Foy-les-Lyon
  • à 13h30  pour les visites du 16 et 30 mars, début de la visite à 13h45
  • à  9h15  pour la visite du 28 avril, début de la visite 9h30
  • Accès : RV sur le parking de la Pagode : possibilité de venir en voiture (pensez au covoiturage) ou Bus C19 ou 14 : arrêt La Gravière. Escalier de 50 marches.

Accueil par Vincent CAO, tradition mahayaniste

  • Des commentaires sur les maximes et les statues agrémenteront la montée vers le Temple .
  • Visite extérieure de la Pagode, fondée par la communauté bouddhiste vietnamienne qui pratique "le Grand Véhicule ou Mahayana" : lieu de culte, bibliothèque,...
  • Visite intérieure de la Pagode: présentation des autels et l'espace temple, initiation à une des pratiques du bouddhisme : la méditation.

Le Bouddhisme, une science de l'intérieur

  • Hinayana : "Petit Véhicule ",
  • Mahayana : "Grand Véhicule"
  • Vajrayana : " Véhicule de Foudre ou Véhicule de Diamant " 

n’est pas strictement une religion, mais une approche philosophique. Bouddha affirme que la destinée de l’homme dépend de lui-même, de sa pensée, de ses paroles et de ses actes. L’homme est complètement responsable de son bonheur comme de ses malheurs.

Nous apprenons par l’expérience et lorsque nous tombons il faut se relever et continuer notre chemin. Une des pratiques du Bouddhisme est la méditation dont les multiples bienfaits (constatés par les neurosciences) vont de l’augmentation de l’attention et de la concentration à l’altruisme et à l’équilibre pour atteindre une plus grande paix intérieure (sérénité) et l’augmentation du bien être en général.    

Haut de page

Des murs peints au Street Art  

le ...

  • Durée de la visite : 2h30
  • Groupe de 25 pers  Participation aux frais : 11 €
  • R.V. 13h45 devant le mur des Canuts - Lyon (4ème)
  • Accès : Ligne C - métro Hénon
  • Fin de la visite : Place des Terreaux

 

Quand l'art redessine la ville, Lyon est aujourd’hui reconnue au plan international comme symbole du muralisme. Depuis 1986, le collectif Cité Création a réalisé plus de 100 murs peints dans la ville, donnant à voir un regard original sur Lyon.
Cet art de rue, au départ en rupture avec les organismes officiels, est désormais reconnu, plus conventionnel et devient un emblème du renouveau artistique lyonnais.

Lyon continue d’être un vivier d’artistes qui utilisent la rue comme une galerie à ciel ouvert. De nombreuses initiatives se créent et des associations portent différents projets afin de montrer au public la vitalité et la diversité de ces créations de Street art.
Par définition éphémère, le street art, tout en papiers collés, fresques bombées ou peintes, pochoirs, mosaïques, vinyles, mousse végétale… montre l’extraordinaire inventivité de ces artistes qui ont notamment désigné le quartier de la Croix-Rousse comme mère patrie de leur création.
Cette visite, ponctuée d'humour, de fantaisie et de poésie, se veut donc pédagogique et évolutive. Laissez-vous surprendre par ce nouveau visage de Lyon !

Haut de page

De Fourvière au cachot de St-Pothin  

le ...

  • Durée de la visite : 2h30
  • Groupe de 25 pers  Participation aux frais : 11 €
  • R.V. 13h45 sur le parvis de la Basilique

Redécouvrir la colline de Fourvière en prenant comme fil conducteur le premier évêque  de Lyon, Pothin. En partant de l’esplanade, seront tour à tour évoqués le développement  urbain  de  Lyon  depuis le forum  antique, l'arrivée de  St Pothin et le sort de  la première  communauté  chrétienne de Lyon  depuis  la mosaïque  de  la  basilique.

Le parcours continuera en direction des théâtres romains et traversera le nouveau quartier  de l’antiquaille, depuis ses origines jusqu'à aujourd'hui, pour  s’achever dans le cachot  et  la crypte  de  St Pothin, intégrés au musée de l'ECLY dont les mosaïques vénitiennes illustrent la lettre relatant le martyre  des chrétiens  en l'an 177 (visite seulement du cachot de St Pothin, pas de l’ensemble du musée)

Haut de Page

L'observatoire astronomique Lyon   

les 15 mars et 14 avril 

  • Durée de la visite : 1h30 + questions/réponses - Début de la visite à 14h
  • Groupe de 25 pers  Participation aux frais : 7 €
  • R.V. 13h45 devant le portail de l'Observatoire - 9 avenue Charles André à St-Genis-Laval

Transports en commun :  

  • TCL Métro B Charpennes-Oullins, terminus Gare d’Oullins. Ascenseurs sur le quai ou escaliers mécaniques. Sortir vers la plateforme des bus.
  • Prendre le bus 78, direction Gare de Givors, 9ème arrêt « Observatoire » à Saint Genis Laval. Attention peu de bus, meilleurs horaires 12h50 ou 13H40  environ 15/20 mn de trajet. 
  • A l’arrêt, prendre à droite la rue des Martyrs qui est en pente, à la première intersection tourner à gauche sur l’avenue Charles André, l’entrée de l’observatoire est devant vous dans le virage, à 500m de l’arrêt de bus « Observatoire », la dénivelée est de 33 m environ.

L'Observatoire de Lyon, dont le site historique est situé à Saint-Genis-Laval, est un observatoire astronomique construit en 1878. Il regroupe deux laboratoires : le Centre de Recherche Astrophysique de Lyon ainsi que le Laboratoire de Géologie de Lyon, ce dernier étant hébergé sur le campus de la Doua à Villeurbanne. 

L'ensemble du site de Saint-Genis-Laval est inscrit au titre des Monuments Historiques depuis 2007. 

La visite de l'Observatoire permet de découvrir le site dans son ensemble, son histoire, les bâtiments qui le composent - notamment le télescope MARLY avec son miroir principal de 1 mètre de diamètre - mais aussi les recherches actuelles qui sont menées par le Centre de Recherche Astrophysique de Lyon.

Haut de page

La cressonnière de Vaise  

le ...

  • Durée de la visite : 1h30 - Début de la visite : 10h00 ou 14h00 selon la date
  • Groupe de 10 pers (à confirmer)  Participation aux frais : 7 €
  • R.V. à 9h45 ou 13h45 selon les dates : 48 rue Sidoine Apollinaire, à côté de la piscine de Vaise.
  • Accès : Bus TCL 66 - Départ Bellecour ou Gorge de Loup, direction Champagne Ecoles - arrêt Piscine de Vaise

Offrez-vous une promenade surprenante au cœur de la dernière zone humide de Lyon !

 Dans cette ancienne exploitation de cresson, vous arpentez les bassins aquatiques et les zones boisées accompagnés d'un guide naturaliste pour découvrir la faune et la flore. 

Cette zone humide préservée, est constituée de 7 cressonnières, d’un étang et son ruisseau, de bosquets, de prairie, et d’espaces à jardiner. La partie basse du terrain comprend les planches d’eau où était cultivé le cresson. La balme boisée constituait le parc romantique d’une résidence bourgeoise, aujourd’hui démolie. Un jardin de réinsertion « Le potager de la Cressonnière » est aménagé sur un hectare afin de conserver la destination originelle du site.

Le terrain abrite également deux plans d’eau de faible surface, alimentés par des sources résurgentes 
Sur ce site exceptionnel, unique à Lyon, très riche sur le plan de la biodiversité mais aussi très fragile, les services espaces verts pratiquent une ouverture au public « protégée » dans le cadre d’une démarche pilote de gestion écologique qui vise à développer une zone de préservation de la biodiversité. Cette zone est l’une des très rares en milieu urbain à offrir des populations de tritons terrestres et alpins en quantités significatives (plus de 900 individus).

Haut de Page

Vitrail Saint-Georges   

le ...

  • Durée de la visite : 2h00 - Début de la visite : 14h00 
  • Groupe de 20 pers  Participation aux frais : 10 €
  • R.V. 13h45 : Vitrail Saint-Georges, 82 Avenue Marcel Mérieux, 69290  St Genis-les-Ollières
  • Accès : par la route ou par le Bus 72 - Départ Gorges de Loup à 13h20 - Arrêt Les Grandes Trèves (l'Atelier est à 50m en arrière de l'arrêt). 

Forte de plusieurs décennies d’expérience, la transmission du savoir-faire de Maître à apprenti a permis à l’Atelier Vitrail St-Georges de parfaire ses connaissances afin de sublimer la transparence par une technique au service de l’art : le Vitrail. Évoluant entre restauration de monuments historiques, décoration, agencement d’intérieur et collaboration artistique, Vitrail St-Georges œuvre dans son temps en mettant ses techniques éprouvées au service de la couleur comme de la lumière

 

                                                                                                                                                   Haut de page

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus